Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Veuillez trouver ci-dessous la vidéo de la premiere séance du séminaire Gramsci par Daniel Amedro

-->Séminaire Gramsci séance 1 Daniel Amédro

Antonio Gramsci

Repères biographiques, idées forces et repères bibliographiques

25 Janvier 2018

  • La cité future, Antonio Gramsci, éditions critiques, 2017 (1ère publication : février 1917). Préface d’André Tosel, à qui la publication est dédiée. Traduction de l’italien réalisée par Fabien Trémeau.

  • Ecrits politiques, Antonio Gramsci, traduction partielle sous la direction de Robert Paris constituant une anthologie.

Parution chez Gallimard en trois volumes de 1975 à 1980 :

  • Volume I : 1914-1920

  • Volume II : 1921-1922

  • Volume III : 1923-1926.

  • Lettres de prison (1926-1934), Antonio Gramsci, éditions Gallimard, 1971, traduit de l’italien par Hélène Albani, Christian Depuyper et Georges Saro. Téléchargeable à l’adresse suivante : http://classiques.uqac.ca/classiques/gramsci_antonio/gramsci.html

  • Lettres de la prison (1928-1937), Antonio Gramsci, éditions sociales, 1953, traduction française par Jean Noaro, préface de Palmiro TOGLIATTI. Téléchargeable à l’adresse suivante : http://classiques.uqac.ca/classiques/gramsci_antonio/gramsci.html

  • Cahiers de prison, Antonio Gramsci, Éditions Gallimard, 1978-1996, introduction, avant-propos, notices et notes de Robert Paris, traduction de l’italien par l’équipe suivante :

    • Monique Amard et Françoise Bouillot (Vol. I),

    • Monique Amard et Paolo Fulchignoni (Vol. II),

    • Paolo Fulchignoni et Gérard Granel (Vol. III),

    • Françoise Bouillot et Gérard Granel (Vol. IV)

et Claude Perrus et Pierre Laroche (Vol. V).

  • Gramsci dans le texte, éditions sociales, 1975, recueil réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant, textes traduits de l’italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo, François Ricci.

  • Gramsci, Textes, éditions sociales, 1983, édition réalisée par André Tosel, Traductions de Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo, François Ricci, André Tosel.

  • Guerre de mouvement et guerre de positions, textes choisis et présentés par Razmig Keucheyan, La Fabrique, 2011

  • Pourquoi je hais l’indifférence, Antonio Gramsci, Rivages poche / Petite Bibliothèque, 2012, Traduit de l’italien, préfacé et annoté par Martin Rueff.

  • Textes choisis, établis et introduits par André Tosel, Le temps des cerises, 2014, réédition de l’anthologie de 1983, augmentée d’un avant-propos historique d’André Tosel.

  • Les cours de Fac :

    • Cours sur Gramsci de Maria-Antonietta Macciocchi professé à l’Université de Vincennes en 1972-1973 (cf. Infra Pour Gramsci). Cours influencé par la pensée de Mao.

    • Cours sur Gramsci de Gérard Granel professé à l’Université de Toulouse en 1973-1974 (http://www.gerardgranel.com/txt_pdf/3-Cours_Gramsci.pdf ). G. Granel est l’un des traducteurs des Cahiers de prison.

    • Séminaire « Pensée politique italienne » animé à l’ENS de Lyon en 2012 par Jean-Claude Zancarini et Romain Descendre (http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?rubrique453 ). Zancarini et Descendre ont coordonné en 2015 le n° 57 d’Actuel Marx sur Gramsci.

  • La vie d’Antonio Gramsci, Giuseppe FIORI, Le livre de poche / Pluriel, 1977. 1ère publication en français : librairie Arthème Fayard, 1970. Publication originale en italien : Ed. Gius, Laterza et Figli S.p.A., 1966. Traduit de l’italien par Claude CICCIONE. Préface et notes de Renato MIELI.

G. FIORI (1923-2003) était un journaliste, écrivain et homme politique italien. Renato MIELI (1912-1991) était un journaliste italien.

  • Gramsci, Jacques Texier, Seghers, 1966. Centré sur la philosophie de Gramsci. Propose un choix de textes.

  • La pensée politique de Gramsci, Jean-Marc Piotte, LUX/Humanités, 2010

  • Cours sur Gramsci, Gérard Granel, 1973-1974.

  • Pour Gramsci, Maria-Antonietta Macciocchi, Points/Seuil, 1974

  • Lire Gramsci, Dominique Grisons et Robert Maggiori, éditions universitaires, 1973.

  • Dialectiques, n° 4-5, mars 1974.

  • Gramsci et l’État, Christine Buci-Glucksmann, Fayard, 1975.

  • Gramsci, Du libéralisme au « communisme critique », Domenico Losurdo, Syllepse, 2006, Traduit de l’italien par Jean-Michel Goux (1ère publication en italien en 2009).

  • Introduction à Antonio Gramsci, Georges Hoare et Nathan Sperber, La découverte/Repères, 2013.

  • Étudier Gramsci, André Tosel, Kimé, 2016.

  • Praxis, Vers une refondation en philosophie marxiste, André Tosel, éditions sociales, 1984

  • L’esprit de scission, Études sur Marx, Gramsci, Lukacs, André Tosel, Annales littéraires de l’Université de Besançon, 1991

  • Le marxisme du XXè siècle, André Tosel, Éditions Syllepses, 2009.

Avant-propos de Vincent Charbonnier (anime avec moi le groupe FB « penser avec André Tosel »). 6 chapitres consacrés à Gramsci.

  • Marxisme et socialisation, Jean Robelin, Méridiens Klincksieck, 1989.

Un bilan du marxisme et du communisme réels sous l’éclairage des pères fondateurs et de Gramsci.

  • La pédagogie marxiste d’Antonio Gramsci, Franco Lombardi, Éditions Privat, 1971.

Ouvrage paru initialement en Italie.

Franco Lombardi se rattache au courant personnaliste.

À travers les thèmes pédagogiques, il introduit à toute l’œuvre de Gramsci.

  • Antonio Gramsci et la révolution socialiste, La philosophie de la praxis des manuscrits de prison à la lumière des problèmes de la Troisième Internationale, Tatiana Fonseca Oliveira, L’Harmattan, 2017. Replace les Cahiers de prison dans leur contexte historique (révolution russe, Troisième Internationale, expérience des conseils).

  • Remporter la bataille des idées, Entretien avec Antonio Gramsci, François Ruffin, Fakir éditions, 2015.

  • André Tosel penseur de l’émancipation, Un hommage, Arno Münster, Editions lignes, 2018. Un examen de l’ensemble de l’œuvre de Tosel. Un chapitre directement consacré au travail de Tosel sur Gramsci.

  • Plan de lecture, Panagiotis Sotiris, référence : http://revueperiode.net/guide-de-lecture-de-panagiotis-sotiris-sur-gramsci/ .

Panagiotis Sotiris est un philosophe, militant révolutionnaire grec, membre de la coalition Unité populaire.

Ses travaux portent notamment sur la philosophie contemporaine et marxiste, les théoriques critiques radicales et l’impérialisme. Il est également membre du comité coordinateur d’Antarsya, le front de la gauche grecque anticapitaliste.